La Convocation de Clémentine Séverin

Publié le par Martine

Il y a plusieurs mois que J'échange avec Clémentine Séverin via nos blogs respectifs. J'ai appris à la connaître un peu et j'apprécie beaucoup ses récits publiés sur son site


Clémentine Séverin est assistante sociale. Après un premier roman publié en 2007  "sans visage eau éditions Atelier de presse sans nom" : récit épistolaire de ses pyschothérapie analytique publié en novembre 2007 , elle a publié en  janvier 2009 "La convocation" récit autobiographique.

 

 


L'histoire

Vanessa Germain, assistante sociale, ne veut pas reconnaître qu'elle se sent angoissée et même menacée depuis des mois. Elle n'ose pas se poser de questions sur ce sentiment insécurisant. Dès la rentrée de septembre 2003, elle ne peut plus nier l'évidence, elle est face à un danger. Elle reçoit une lettre de l'Inspecteur d'académie le vendredi 19 septembre. Elle appelle donc l'Inspection académique : l'affaire commence.


Mon avis sur le livre

J'ai lu ce livre très facilement en oubliant qu'il était écrit petit tellement j'ai été prise par le récit de Clémentine où les histoires douloureuses des jeunes qu'elle accompagne se croise avec sa propre histoire. Clémentine s'implique complètement pour les jeunes des lycées et collèges qu'elle accompagne. Elle mène le combat pour eux comme elle l'a menée pour elle même pour vaincre la maladie, cette maladie qui l'a tenue éloignée de ses fonctions quelques temps et qui est à l'origine d'un harcèlement de sa hiérarchie à son retour. Clémentine raconte très bien ce que l'on peut ressentir face à la perversité de sa hiérarchie ou de ses collègues, cette perversité d'une seule personne qui devient contagieuse entraînant agressivité ou indifférence dans son entourage professionnel. Mais Clémentine celle qu'on a voulu exclure, anéantir a mené d'autres combats qui lui ont apporté une grande résilience. Le style de l'écriture est lui même résilience :


"Fermer la porte de la maison, sentir l'espoir en soi comme autrefois. Ne pas se diriger vers l'arrêt de bus, aller dans l'autre sens....."

 

L'emploi de  verbes à l'infinitif pour éviter le pronom "je" montre à quelle point Clémentine a traversé ses évènements dramatiques sans que son "moi" soit réellement affecté et comme si ce n'était pas vraiment elle qui subissait.

Ce livre donnera du courage à tous ceux qui sont victimes de harcèlement, le courage de refuser, de dire "non", de se battre pour faire condamner les coupables.

 


Vous pouvez vous procurer ce livre aux Editions l'HARMATTAN   ICI

à la FNAC, ALAPAGE  pour ne citer qu'eux.......

Publié dans Livres - Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

clementine 22/05/2010 10:15



Il est beau cet article. Je vais le mettre sur mon blog VIP. Il me plaît cet article.


Il est sincère.


bisous


clem



armide+pistol 22/05/2010 02:24



J'ai eu l'occasion et le plasir de connaitre le blog de Clémentine et suis captivée par ses récits.



JSolange 22/05/2010 01:36



Je suis ces écrits depuis quelques temps et je les trouve très intéressants, je ne doute pas que le livre soit captivant.



Moviestudio 21/05/2010 22:11



Bon week-end


A plus



Eliane 21/05/2010 20:08



Bonsoir , le show Elvis me plairait  bien !!


je me permet d'envahir ton espace pour partager 


  ce petit texte que j'écris juste avant de te rendre visite


je m'inspire  du gif pour me remémorer


des instants de vie,  merci de me lire







Coquelicots, corbeilles tendues de sang
aux pétales délicates et donnant le La
Souvenir d'un été, toujours m'enchantera

Qui en bordure des allées, Qui dans les champs
se transforma en peau de velours,  nous attira
m'enroulant de ses bras, ses yeux riants m'emporta.

Au centre de ces gouttes carmines, un vent
de désir, une grande passion nous embrassa
Perdu dans ce qui n'était pas toi et moi.

Imaginons Monet impressionnant de talent
dessinant le moment de son pinceau délicat.
Promenade d'été ou quand l'amour s'éveilla...

Eliane   belle soirée et a bientot




@page
{;}
.ExternalClass P
{margin-bottom:0.21cm;}

clementine 21/05/2010 19:19



Un grand merci pour cet article très émouvant. 


Je te souhaite de bonnes vacances.


Bisous 


Clémentine



Monazimba 21/05/2010 18:02





Un ptit coucou par ici
pour te souhaiter une douce après midi
beaucoup de joie et de bonheur
ainsi qu'un très beau week end sous le soleil de Nice
Mille bisous, Mona



Amaury 21/05/2010 14:02



Encore un sujet bigrement interssant dis moi.



tiot le chti 21/05/2010 13:47



salut


beaucoup de gens qui travaillent dans la fonction publique ont des problèmes de moral ?


bonne soirée



alexandra 21/05/2010 13:32



Merci pour cet avis, tu m'as donné envie de le lire!


Je te souhaite un bon week end ensoleillé!


Bisous*



Quichottine 21/05/2010 12:42



J'avais lu déjà des appréciations sur son livre.


Je le lirai sans doute un jour, dès que j'aurai fait diminuer un peu ma pile de livres à lire.


 


Bonne fin de semaine, Martine. Bisous.



Louly cot cot cot 21/05/2010 11:16



Bonne journée !! demain repos et grand weekend youpi !!!!! ouf !!!!! BISOUS



Flo-Avril 21/05/2010 10:24



Un livre à noter pour les vacances prochaines


Amitiés, Flo