La controverse de Valladolid

Publié le par Martine

La Controverse de Valladolid,
de Jean-Claude Carrière mise en scène par Hubert Jappelle, 

qui se jouera au Théâtre de l'Usine à Eragny 33 chemin d'Andrésy

 du 18 novembre au 11 décembre 2011

 

visuel_LCV.jpg

 

Mise en scène et scénographie : Hubert Jappelle

Avec : Rafael Batonnet, Alain Gueneau, Christophe Hardy, Philippe Kieffer, Jean-François Maurier, Nicolas Vogel

Lumières : Nicolas Jappelle

Costumes : Nadia Léon

Construction : Adrien Alessandrini, Eric Andriant, Eric Capuano

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Le massacre des indiens

 

C’est en 1519 que Cortès entreprend la conquête du Mexique avec 11 navires et quelques centaines d’hommes.

 

Dès le début on s’interroge en Espagne sur le sort à réserver aux indiens : sont-ils inférieurs aux espagnols ou leur sont-ils égaux ? Ont-ils une âme ? Les affrontements causés par la conquête, la violence des mauvais traitements et les maladies transmises par les Espagnols, entraînent la mort de plusieurs millions d’indiens.

Vivement critiqué par les cours européennes, Charles Quint suspend la conquête en 1550. Et c’est en 1550 qu’à l’initiative du pape, un débat s’ouvre en Espagne dans un couvent près de Madrid à Valladolid. Il s’agira de savoir si les Indiens peuvent être traités en esclaves ou s’ils doivent être considérés comme des hommes libres.

 

Cette dispute met en présence deux hommes qui s’affrontent durant plusieurs jours, deux prêtres dominicains dont l’un (Bartolomé de Las Casas) prend le parti des indiens et l’autre (Juan Ginès de Sepùlveda) soutient la thèse opposée.

 

Ce débat a vraiment eu lieu en 1550 à Valladolid. Il n’a cependant débouché sur aucune décision à l’égard des Indiens quant au statut à leur accorder. La conquête espagnole a continué et il faudra attendre le XIXe siècle pour que la loi reconnaisse les Indiens égaux dans espagnols en termes de dignité et de droits d’auteur.

 

L’adaptation de Jean-Claude Carrière

 

La « Controverse » fait d’abord l’objet d’un récit rédigé par Jean-Claude Carrière et publié en 1992. La même année ce récit est adapté pour la télévision dans une réalisation de Jean-Daniel Verhaeghe. Enfin une version théâtrale mise en scène par Jacques Lassalle est crée au Théâtre de l’Atelier en 1999.

Notons que Jean-Claude Carrière scénariste a notamment travaillé avec Peter Brook (le Mahabharata). Scénariste, il collabore notamment pendant dix neuf ans avec Luis Bunuel (le journal d’une femme de chambre, cet obscur objet du désir).

 


Intentions de mise-en-scène

 

« La structure dramatique de la « controverse » (c’est-à-dire la forme de l’œuvre, sa composition) impose d’emblée un seul parti-pris de mise en scène possible (à moins de proposer n’importe quoi pour satisfaire à la tyrannie du conformisme ambiant).

 

L’organisation de l’espace doit être significative, elle doit en priorité permettre de placer les protagonistes dans l’espace selon le protocole et les différentes fonctions à assumer : avocat (Las Casas), procureur (Sépulveda), juge (légat du Pape) jury (public), témoins (colon), « pièces » à convictions (sculpture, indiens).

Il s’agit aussi de traiter la nature du lieu dans lequel se déroule ce procès et la nature même de ce dernier : un lieu religieux, un débat d’ordre à la fois théologique, philosophique, géo-politique).

 

Et enfin reste à situer historiquement le contexte socio-culturel et géographique dans lequel s’insère la fiction. Car il est bien question d’une fiction conçue par J.C. Carrière et non pas d’un document historique (à l’instar du procès de Jeanne d’Arc dont on conserve les minutes). Il s’agit donc bien d’une interprétation imaginaire, certes très documentée mais non moins subjective. »

 

Hubert Jappelle

 

 

Proposer « La controverse de Valladolid » au public dans le contexte très malsain d’aujourd’hui, nous semble relever de la salubrité publique

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

Informations Pratiques :

Du 18 novembre au 11 décembre : Mar., Ven., Sam. - 21h | Dim. - 16h

A partir de 14 ans – Durée : 1h30

SÉANCES SCOLAIRES - Mardis et Vendredi après-midi - Contactez le 01 30 37 01 11

TARIFS : De 5€ à 18€

Toutes les informations : 01 30 37 01 11 – billetterie@theatredelusine.net - www.theatredelusine.net

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article