EN NOVEMBRE A L'APOSTROPHE

Publié le par Martine

La scène nationale est à l'heure du théâtre pour tous en ce mois de Novembre... et elle a particulièrement choisi d'accompagner les créations.

Deux metteurs en scène complices de la scène nationale présentent leurs derniers spectacles en ce mois de Novembre. Tout d'abord, Guy Freixe, revient à L'apostrophe dans une mise en scène cabaret et foraine de textes, chansons et sketches d’Hanokh Levin, auteur-fabuliste israélien à la plume caustique et acerbe. Le metteur en scène du Théâtre du Frêne suivra son fil rouge des “Promesses / Cabaret Levin” (celles qui n’engagent que les naïfs qui veulent y croire...) pour nous donner à savourer les folles situations de notre condition humaine.

A voir le 15 et 16 novembre à 21h au Centre culturel de Jouy-le-Moutier.

 

Ensuite, Yves Beaunesne nous présentera sa dernière réalisation autour d'un texte de Marieluise Fleisser, auteur dramatique allemande du XXème siècle,

 "Pionniers à Ingolstadt". Dans cette œuvre, rarement présentée sur les scènes françaises, l'auteur nous livre une vision décadente de cette jeunesse en perte de repères à l'aube de l'avènement du nazisme. La mise en scène d'Yves Beaunesne ne fera qu'en souligner toutes les subtilités, grâce à un jeu de comédien tout en finesse.

A découvrir à L'-Théâtre des Louvrais de Pontoise les 24 et 25 novembre.

 

 

Ce mois verra se produire également sur les planches de L'-Théâtre des Louvrais / Pontoise,  "L'Opéra de quat'sous" mise en scène Laurent Fréchuret, le touchant "Gardenia" de Alain Platel et Frank Van Laecke, ou à L'-Théâtre des Arts,  

"Tout contre Léo" spectacle Jeune Public, où P'tit Marcel est confronté à la maladie de son frère et aux mensonges des adultes, une pièce loin des stéréotypes du genre.

 

Voici les communiqués des deux créations de novembre, pour des informations supplémentaires ( répétitions ouvertes, dossiers ou visuels) n'hésitez pas nous saurons répondre à votre demande.

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article