Communiqué du Groupe d'élus VOUS au Conseil Général le 95 dans le Grand Paris

Publié le par Martine

LE VAL D'OISE DANS LE GRAND PARIS : INERTIE…ET AMNESIE DE LA

 

DROITE  UMP-UVO !

 

Neuf mois après son arrivée aux commandes du Conseil général, la droite départementale semble sortir de son inquiétant mutisme,  devant l'enjeu prépondérant que représente le projet du Grand Paris pour notre département et les Valdoisiens.

 

Réaction malheureusement tardive, et comme on  pouvait  s'y attendre l'UMP-UVO,  fait montre une nouvelle fois de son incapacité à entrevoir et  défendre l'avenir des Valdoisiens!

 

C'est en tout cas  ce que retiendrons les Valdoisiens, à l'issue de la lecture de la dernière communication de l'UMP-UVO en la matière (Publi/info du parisien  du 21 octobre 2011) qui n'est qu'un piètre "copié- collé "de mauvaise qualité des actions  que la majorité de gauche au Conseil général a engagé entre avril 2008 et mars 2011, pour l'avenir de notre département. 

 

Déjà en mai 2011, au moment où le Conseil de Surveillance de la Société du Grand Paris rendait un avis motivé déterminant pour les suites devant être réservées au projet,  pour l'avenir de notre département,l'ensemble des élus de gauche et républicains du groupe d'opposition du Conseil général, avait fait part de son indignation devant  l'inertie et le mutisme de la droite départementale sur ce dossier stratégique pour le Val d’Oise.

 

Le Grand Paris doit apporter au Val d'Oise  une réponse globale à trois enjeux majeurs indissociablement liés, le renforcement de l'attractivité économique et scientifique (recherche innovation ,développement numérique…), la réduction des fractures sociales et territoriales et la prise en compte des nouvelles exigences environnementales.

 

C’est cette volonté politique et exigence qui a conduit la majorité de gauche du conseil, entre avril 2008 et mars 2011,a engagé une mobilisation sans précédent, menée avec l'ensemble des forces vives du département, au bénéfice du Val d'Oise ,trop souvent absent , lors des projets de développement de la région capitale.

 

Cette  mobilisation  reposait sur trois lignes directrices :

 

-1) Mobilisation pour l'amélioration des infrastructures existantes

 

-2)  Principe de non-exclusionn du Val d'Oise

 

-3) Compensations pour nos territoires et en nous appuyant sur ses atouts stratégiques : pôles d'activités, capacités d'enseignement supérieur, ressources naturelles et foncières…

 

Ainsi dès janvier 2011, suite à l'engagement et à la détermination des élus  de gauche au Conseil général nous avions obtenu des avancées substantielles (rappelées dans l'annexe ci-jointe) permettant au Val d'Oise d'envisager un avenir différent et de trouver ainsi une identité départementale

 

Quelle attitude déconcertante de l'UMP-UVO,  quant à l'importance que revêt la question des transports,  dans le projet du Grand Paris pour notre département, il apparaît nécessaire de rappeler que le Val d'Oise a besoin d'un réseau de transport performant, rapide et fiable, à la fois pour rattraper les retards accumulés par défaut d'investissement dans les transports et pour participer pleinement au Grand Paris en donnant à des pans entiers de notre territoire les moyens de se développer.

 

Par ailleurs la mobilité est un droit, garantissant l'accès pour tous à l'éducation, à la santé, à l'emploi, à la culture, permettant aussi de choisir son lieu de résidence.

 De plus, le transport collectif, avec un prix accessible à tous, est  la seule alternative aux « bouchons » insupportables et aux heures de transport perdues.

Ce qui ne semble pas être la préoccupation de l'UMP-UVO !

 

Quelques mois après, que reste t-il des avancées cruciales obtenues par l'exécutif de Gauche ?

La  droite départementale sera-t-elle capable de consolider les avancées acquises en moins de trois ans par la gauche ?

 

"Les services publics sont le reflet même du sens que l'on donne à l'égalité républicaine, nous devons rester mobilisés pour s'assurer que  le projet du Grand Paris réponde dans sa globalité aux besoins et attentes légitimes des Valdoisiens, en réduisant les inégalités territoriales et développant une vraie qualité environnementale.

 

Didier ARNAL, Président du Groupe -Val d'Oise Utile &  Solidaire

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Quichottine 06/11/2011 11:45



Je ne sais pas à quelle sauce nous serons mangés, mais je suis hélas certaine que nous le serons.



•-~•*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*•~-• 05/11/2011 19:58



merci pour ce partage


c'est sous un ciel pluvieux que je te souhaite une douce fin de journée


j'espère que la tienne a été ensoleillée


ti bo


 


•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-•la ptite Créole 


 



Linda & Picasso ::0079:: 05/11/2011 18:12







Marie Bland 05/11/2011 17:56



C'est encore une difficile bataille qui s'engage pour votre département...


Bon dimanche Martine