COMMUNIQUE DE PRESSE DES ELUS D'OPPOSITION AU CONSEIL GENERAL

Publié le par Martine

 

 

Cergy, le 18 novembre 2011


Les élus de l'opposition refusent que les Valdoisiens

deviennent les "Grecs" de la politique d'austérité du gouvernement !

 

Comme s'ils avaient honte, les élus de la majorité UMP - UVO du Conseil général ont repoussé jusqu'au dernier moment le débat sur une convention liant l'Etat et le Val d'Oise. Et pour cause !

 

En échange de 8,5 millions d'euros, ils ont décidé d'appliquer une sévère cure d'austérité essentiellement pour compenser une dette de l'Etat de 412 millions d'euros. L'effort repose notamment sur :

 

  • Le Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) - 3 millions d'euros : le budget des pompiers va diminuer. L'effort portera essentiellement sur le SMUR, équivalent du SAMU chez les pompiers. Que n'avions nous pas entendu quand la majorité de gauche avait osé toucher à la subvention du SAMU. La différence, c'est que le SAMU est de la responsabilité de l'Etat et le SMUR du département.
  • Les jeunes - 4,1 millions d'euros : la droite a annoncé à grand renfort de publicité un nouveau dispositif d'aides aux jeunes qui est en réalité une baisse camouflée du montant global des aides directes. Les bourses aux étudiants et le remboursement de la carte Imagin'R pour les lycéens vont baisser.
  • Les Politiques sociales - 4,4 millions d'euros : dans cet accord, la majorité a décidé de rogner sur nombre de politiques sociales obligatoires (APA, PCH). Elle baisse ses crédits à l'insertion et promet d'abandonner ses politiques non-obligatoires. Où sont passées les bonnes intentions sur le handicap ?
  • Les communes – 17,2 millions d'euros : le nouveau dispositif inauguré en septembre doit permettre d'augmenter, nous dit l'UMP-UVO, l'aide aux communes. C'est ce qu'elle a écrit sur les coûteuses brochures envoyées aux élus. Si la véracité de cette déclaration reste à prouver, c'est une saignée qu'opère la majorité sur les subventions en fonctionnement pour les communes : baisse des aides au sport, à la culture, suppression du dispositif politique de la ville, diminution du soutien à la police municipale, etc.

 

Le gouvernement humilie les élus locaux quand il prétend que les collectivités sont responsables de la dette de la France que l'UMP a consciencieusement creusée à grand renfort de cadeaux aux riches. Les 8,5 millions d'euros que le Val d'Oise récupère, il les avait perdus il y a quelques mois quand l'Assemblée Nationale lui a confisqué 7,2 millions d'euros avec l'amendement Laffineur. Dans ce jeu à somme nulle, ce sont les Valdoisiens qui vont encore payer les errements de la gestion UMP de l'Etat et du Conseil général. C'est une véritable mise sous tutelle inacceptable du département par l'Etat.

 

Le groupe val d'Oise Utile & Solidaire des élus de Gauche et républicains refuse que notre département soit traité comme la Grèce, dans le cadre d'une contrainte qui oublie le principe constitutionnel de la libre administration des collectivités locales, pour lui faire accepter une politique d'austérité arbitraire et injuste à l'égard des Valdoisiens.

 

Didier ARNAL, Président du Groupe - Val d'Oise Utile &  Solidaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean 23/11/2011 09:48


Personnellement je ne fais pas de politique et je ne m'en mèle pas....


Mais je ne ne comprends pas que l'administration française coûte tellement plus cher qu'en Allemagne par  exemple.... et je ne vois pas les Allemands moins bien adminsitrés ? Ils mettent
davangtage leur argent dans les entreprises qui sont du même coup plus performantes et nous dépassent largement dans l'exportation, qui fait que leur balance commerciale est bénéficitaire !!!!
etc etc...


Amitiés


Jean

Ionard 22/11/2011 23:15


Merci Martine de mettre en clair de tels billets...c'est clair et compréhensible pour tous!


Il est plus que temps de s'indigner.


Je t'embrasse et te souhaite une belle nuit


Dany

•-~•*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*•~-• 22/11/2011 18:17


merci du partage


je te souhaite une douce fin de journée


en espérant que demain sera meilleur sur OB


 


ti bo


 


•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-• 

jean-philippe 22/11/2011 18:14


Bonsoir Martine !! et je peux comprendre aisément leur refus ! La politique d'austérité menée (dans toute la France aussi ) est un couep gorge sans queue ni tete . Tu as raison de le mettre en
avant dans ce billet qui concerne plus particulièrement Cergy (Oh! la belle ville !) . Il ne faut jamais se résigner !


 


belle soirée à toi !

Linda & Picasso ::0079:: 22/11/2011 17:12


ici l'opposition c'est justement ceux qui sont pas élus ....


bisous



patriarch 22/11/2011 16:21


Il fallait s'y attendre, car en réalité nous n'avons plus le triple AAA et le gouvernement pense ainsi amadouer les sociétés de notations. Mais qu'on m'explique pourquoi les USA qui l'ont perdu
depuis plusieurs mois, arrivent toujours à emprunter à 2% alors que nous sommes nous déjà à 3,50%...


Bises.


 


Le Portugal qui est revenu à droite, avec les restrictions qu'il impose à ses citoyens, fait galoper le chômage.....Il va falloir ddire non aux banques......

vespcondove 22/11/2011 15:31


Au moins c est clair et illustrer avec des chiffres.


Raz le bol de ces discours politique qui font du bla bla sans detail.