Les états généraux des transports du Val d'Oise

Publié le par Martine

Après vous avoir montré les nouvelles rames du Transilien et le prolongement du Tramway T2 entre la Défense et Bezons, voici quelques photos de ma visite au salon les Etats Generaux des transports organisé par le Conseil Général du Val d'Oise :

Beaucoup d'écoliers et collégiens ont visité avec leurs professeurs le salon et il y avait beaucoup d'animations ludiques pour eux.




Certains ont rêvé sur le stand veolia de ce scooter à 3 roues





Ou plus modeste de ce vélo électrique, plus écologique et  pratique pour ceux qui ne sont pas très sportifs pour monter les côtes :


Image Hosted by ImageShack.us

Les Allobus pour se rendre à Roissy ou en revenir




Les bus val d'oise qui sillonnent notre département et le Vexin




L'intérieur d'un
car LACROIX




Tous les Cergyssois connaissent les bus de la STIVO, je ne les ai pas pris en photo mais vous pouvez accéder au site de la STIVO en CLIQUANT ICI
.

Un petit message au passage aux dirigeants de la STIVO. Il y a quelques uns de vos chauffeurs  qui téléphonent en conduisant et certains ont également une conduite peu écologique très sportive ORANGINA.... SECOUEZ NOUS, SECOUEZ NOUS
.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Quichottine 03/10/2009 00:52


Tu as fait un beau reportage.

En tout cas, c'est vrai que certains chauffeurs nous secouent moins que d'autres. :)

Passe un bon weekend, Martine. Bisous.


Moni 03/10/2009 00:29


Intéressant. C'est 'tout' conforme pour un monde moderne. Bises


3sites:Quentin-Panoramax-Photomax 02/10/2009 20:27


je prend le velo et la moto avec les 2 roues qui
penchent dans les virages


DD 02/10/2009 19:59


c'est l'avantage des grandes villes ... les moyens de locomotion ne manquent pas !
et au passage, un petit rappel aux conducteurs de cars ... ça arrive chez moi aussi !
bises martine, bonne soirée


Laurent 02/10/2009 17:05


Bonne Soirée Martine. La journée fut chargée en ce qui me concerne car je suis en train d'écrire le magazine digital à paraître lundi sur le site. Ce n'est pas une mince à faire.
Bises, Laurent