Cergy Pontoise au coeur du Parc Naturel du Vexin

Publié le par Martine

 

Gérard Claudel, Président du Parc naturel régional du Vexin français (PNR), a présenté devant les responsables d’entreprises de Cergy Pontoise adhérents du Club Energie(s) sa nouvelle charte  et a affirmé qu’il souhaitait élargir les partenariats avec la Communauté d’agglomération.

Crée il y a environ 10 ans le Parc Naturel du Vexin s’est voulu à l’époque une réaction écologique  à la céation sur son territoire d’une ville nouvelle.  Il rassemble 77 communes du Val d’Oise et 17 des Yvelines pour un total de 79 000 habitants.  Gérard Claudel en a exposé les fondements de la nouvelle charte du PNR : "La nouvelle charte du PNR est issue d’une volonté de protéger des espaces naturels et une façon de vivre rurale, mais également une volonté de contribuer au développement économique et social et de faciliter les rapports entre les communes pour qu’elles puissent vivre ensemble", a-t-il affirmé.

 

Dominique Lefebvre a rappelé l’intérêt que porte l’ Agglomération de Cergy-Pontoise au PNR le qualifiant d’ "espace de respiration pour la ville", de "poumon vert". Il a ajouté que cette proximité justifiait aussi "la politique de développement urbain menée à Cergy-Pontoise", axée sur une charte de qualité urbaine, prenant en compte différents paramètres tels que la qualité architecturale, l’équilibre urbain, la mixité sociale, les normes environnementales...  

Gérard Claudel a attiré l’attention de Dominique Lefebvre sur la nécessité d’une "coopération rapide entre la ville nouvelle et le PNR" pour la mise en oeuvre de deux de ses grands projets d’aménagement : la restauration de la chaussée Jules-César et celle d’anciennes lignes de chemin de fer qui traversent le territoire. Des voies emblématiques pour le Vexin comme pour Cergy-Pontoise qui seraient rendues à la circulation des randonneurs et des cyclistes...

 Image Hosted by ImageShack.us

 

La Chaussée Jules César à Puiseux (entre deux décharges d'ordures). Cyclistes et randonneurs qui la prennent pour rejoindre "notre poumon vert du Vexin" et sont incommodés comme moi savent ce que je veux dire. Il est temps non seulement de l'aménager mais de la nettoyer. Nos élus comptent sur le civisme des citoyens, il ne suffit pas

 

"Nous souhaitons également que cette nouvelle Charte permette le rapprochement entre toutes les villes portes du Vexin, notamment entre la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise et celle de Mantes-la Jolie...", a ajouté le Président du Parc.

Pour conclure, Dominique Lefebvre a conclu que la spécificité de chacun n’empêchait pas la complémentarité et l’échange de services. Dans le buffet qui a suivi la conférence on a pu déguster l'excellente bière du Vexin.

Pardonnez mois je ne peux m'empêcher ce petit commentaire en conclusion : Curieuse l'idée de justifier l'urbanisation intense de Cergy le Haut par la proximité du Vexin. Qu'en pensent les habitants des communes du Vexin proche qui vont forcément en subir les conséquences dans leur environnement quotidien ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yvon 22/02/2006 12:48

Tout le monde parle d'écologie, d'environnement, mais bien peu s'en soucient véritablement, en respectant la nature, en contrôlant sa consommation d'eau. Le monde où nous vivons est basé sur la consommation qui engendre le gaspillage et la pollution souvent au nom de l'emploi ( cf tous les produits jetables et non réutilisables. Merci pour ta visite à ces charmantes demoiselles de Sigiriya, de pures merveilles si bien conservées malgré les conditions climatiques; j'y suis allé en 1984 mais je ne les ai jamais oubliées. Yves

Martine 22/02/2006 15:10

Moi non plus, je n'ai jamais oublié Sigiriya , ni le sri lanka en 1999.