Les Bernaches à Cergy

Publié le par Gérard

 

 

Cet oiseau :

*vole en grandes bandes en forme de « V » lorsqu’elle migre
*peut parcourir plus de 1 000 km en une journée
*niche dans la même aire où ses parents ont niché et utilise souvent le même nid chaque année
*s’accouple pour la vie, mais si un des partenaires meurt, l’autre se trouvera un nouveau compagnon
 
*Nombreuses sont les personnes qui reconnaissent la Bernache du Canada (Branta canadensis), grâce à sa tête noire, aux taches blanches de ses joues et à son long cou noir. Toutefois, il existe plusieurs races différentes, de sorte qu’elle peut être très différente d’une région à l’autre du Canada
 
*Le spectacle des Bernaches du Canada qui fendent le ciel en cacardant au printemps ou à l’automne dans de longues formations en « V » irrégulières est toujours fascinant. Ce spectacle constitue l’un des principaux présages du changement de saisons au Canada. Le vol en lignes diagonales ou en formations en « V » sert au moins deux buts. Le plus important, c’est qu’il aide les Bernaches à conserver de l’énergie et leur permet de franchir de plus longues distances. Les scientifiques croient que les Bernaches du Canada volent en formations en « V » parce que cette configuration produit l’effet du « tirant » . La *migration automnale débute lorsque l’eau et le sol commencent à geler dans les aires de reproduction. Le voyage entre les aires de reproduction et les aires d’hivernage est plus rapide que le vol printanier vers le nord. Par exemple, de nombreuses Bernaches du Canada de la population de l’Atlantique parcourent plus de 1 000 km en moins d’une semaine. Vous pouvez les approcher sans crainte à la base de loisirs de Cergy.

 

* 
 

Publié dans flore - Faune

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article